U&C N°3 - L'humour

Qui l’aurait cru qu’il nous serait si difficile de clore ce numéro ? Et pourtant, voyez : ça fait bien un an et demi depuis la parution du numéro 2 d’Univers & Chimères, sur le thème de la Passion. Que s’est-il donc passé ?

Eh bien nous avons cumulé les galères de toutes sortes, santé, boulot, ordis explosés par la foudre (deux en quelques semaines, quand-même !) et ça nous a bien retardé. Mais il y a autre chose, encore. Quelque chose qu’il nous faut nous avouer : le sens de l’Humour, ça veut rien dire du tout !


Qui l’aurait cru qu’il nous serait si difficile de clore ce numéro ? Et pourtant, voyez : ça fait bien un an et demi depuis la parution du numéro 2 d’Univers & Chimères, sur le thème de la Passion. Que s’est-il donc passé ?

Eh bien nous avons cumulé les galères de toutes sortes, santé, boulot, ordis explosés par la foudre (deux en quelques semaines, quand-même !) et ça nous a bien retardé. Mais il y a autre chose, encore. Quelque chose qu’il nous faut nous avouer : le sens de l’Humour, ça veut rien dire du tout !

Jamais nous n’aurions cru, nous les cinq potes d’U&C, qu’il nous serait si difficile de nous mettre d’accord sur le choix des nouvelles. C’est vrai, quoi. Nous avons des goûts musicaux variés et le numéro 1 sur la Musique s’est déroulé comme un rouleau de partition. Le thème de la Passion, qui nous avait amené des textes cruels et sanguinolents, nous a passionnés. Mais l’Humour… Eh bien nous avons découvert, à notre grande surprise, que nous pouvions être les meilleurs amis du monde, mais ne pas avoir du tout le même sens de l’humour. Jamais antho n’aura amené tant de cris dans une salle de rédaction, même virtuelle.

Le résultat ? Un numéro beaucoup plus bref que les autres, qui aura pris deux fois plus de temps à être mis en ligne. Mais un numéro dont chaque nouvelle aura été choisie, dorlotée, illustrée avec humour, avec amour. Un numéro aux articles drôles et intéressants, qui donnent envie de (re)découvrir les œuvres dont ils parlent. Un numéro qui accorde une grande place à celui que nous considérons comme notre parrain : Caza. Car non seulement il illustre, mais en plus il écrit.

Un numéro que nous sommes fiers de vous présenter maintenant.

L'illustration "Ijon Tichy" est de CAZA.

Télécharger le PDF.

Les commentaires sont fermés.